A propos

Une maison d’édition et une société de production transmédia

Les heures brèves portent différents formes de récits, qu'ils soient faits de mots (maison d'édition), d'images (production audiovisuelle) ou d'espaces (production d'expositions et d'installations immersives).

La société a été créée par l'artiste Stéphane Guiran dans une démarche transmédia, afin de proposer de nouvelles écritures créatives, avec des créations déployées simultanément sur plusieurs médias, dans une démarche d'art total.

La maison d'édition a publié ses premiers ouvrages à partir de 2020 lors de l'exposition de Stéphane Guiran Les mers rêves encore, au centre d'art Campredon / Maison René Char (France, Isle-sur-la-Sorgue). 

Le premier projet transmedia porté par la société a été Les mers rêvent encore (une exposition, un livre, un court-métrage). Le deuxième a été Le chant de l'Orme (un roman, une installation immersive).

La société de production a assuré le développement et la production de la série de documentaires courts-métrages La nuit est une page blanche, réalisée par le duo G&K, diffusée sur TV5Monde+. Elle développe depuis 2023 un projet de long-métrage sur la forêt de Bialowieza, qui sera réalisé en 2024-2025 par le duo G&K.

 

Une maison d'édition autour de l'art et du Vivant, portée par les écrits d'artistes

La maison d'édition a été créée avec l’envie de donner une voix à des recherches littéraires d’artistes. Une voix qui respecte leurs besoins buissonniers, notamment dans l’attention portée à la forme des publications et dans les délais rythmés de leurs programmations artistiques.

Les premiers ouvrages publiés ont été ceux de Stéphane Guiran, à l’occasion de l’exposition Les mers rêvent encore au centre d’art Campredon, en 2020.

En 2023 la maison a lancé la collection Grands Vivants, dont le premier ouvrage est porté par la poésie de Cyril Dion.

En 2024 elle a lancé la collection Résonances, sous la direction de Soizic Michelot et Philippe Filliot.